Ecole-Tokyo prépare son clip vidéo. Sur les traces de Orange Road avec Masako Iimen!

Cet article à aujourd’hui une portée un peu spécial pour Ecole-Tokyo qui multiplie les projets pour pouvoir vous faire découvrir et attirer votre attention sur la diversité de la culture de l’archipel au travers de la langue japonaise.

C’est par le plus grand des hasards, au détour d’une incroyable rencontre avec l’artiste Masako Iimen (飯面雅子) que nous avons décidé de monter notre propre clip vidéo.

Masako Iimen, ce nom ne vous dit certainement pas grand chose, mais il s’agit pourtant de l’une des artistes les plus célèbres du jeune courant artistique appelé « Sand Animation », et qui consiste à créer une image en mouvement à l’aide d’une simple couche de sable disposée sur une plaque rétro-éclairée. Pour avoir assisté en direct à une démonstration de l’artiste, j’en suis tout simplement ressortit bluffé. Il m’était jusqu’alors impensable de m’imaginer qu’une telle fluidité puisse être maîtrisée avec autant d’émotion par le biais d’une simple poignet de sable manipulée par des mains expertes.

Masako Iimen s’est illustrée dés le début des années 1980 pour divers travaux d’animation dont le plus célèbre reste la réalisation de l’ending de la version animée d’Orange Road, plus connu chez nous sous le nom de « Max et Compagnie ».

Un Anime qui a marqué toute une génération au début des années 1990 lors de sa diffusion en France. Le célèbre personnage de Madoka Ayukawa (Sabrina en France) est devenu une véritable icône de la féminité dans le Japon des années 80/90, au point qu’il n’est pas rare de trouver encore des produits dérivés à son effigie plusieurs dizaines d’année après.

Je vous laisse découvrir cet ending d’Orange Road pour le moins original qui vous donnera une idée du concept plus précise « Sand Animation »

Par la suite, Masako Iimen à eu la chance de pouvoir participer à plusieurs expositions aux quatre coins du monde, avant de frapper un nouveau coup pour le clip du célèbre groupe SMAP, boys band ultra-connu depuis le milieu des années 90 au Japon et encore actif aujourd’hui.

C’est avec un incroyable honneur, que nous avons eu la chance de pouvoir collaborer avec Masako Iimen pour le nouveau clip d’Ecole-Tokyo sur le thème des kanji et de la nature.

Pour vous faire patienter jusqu’à sa sortie, Masako Iimen est nous même avons décidé de vous remercier pour votre fidélité via son personnage fétiche, la ténébreuse Madoka Ayukawa. 25 ans plus tard, sans pré-avis ni préparation, la mémoire du personnage reste intact.

A la semaine prochaine pour la première version du clip.

Site d’Ecole-Tokyo: http://www.ecole-tokyo.com/
Facebook: https://www.facebook.com/EcoleTokyo
Twitter: https://twitter.com/TokyoEcole

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>